BABEL
EKPHRASIS

15-18
SEPTEMBRE
2022

La 17e édition du festival Babel aura lieu du 15 au 18 septembre 2022, portant sur le thème de la relation entre l’écriture et les autres arts.

Babel Ekphrasis invite des auteurs dont l’œuvre est fortement inspirée d’autres langages artistiques, et des artistes qui articulent leur recherche à travers de multiples formes d’art. En plus de son programme principal, Babel présente un cycle de projections de films, un concert, un DJ set, deux expositions d’art, un atelier d’écriture dans la langue d’adoption et quatre ateliers de traduction littéraire.

Parmi les invités : Jean EchenozMario MartoneJakuta AlikavazovicLéonor de RécondoFrédéric PajakAaron SchumanFabienne RadiGwenn RigalJérémie GindreDonatella BernardiNicola GardiniGiovanni MadernaJohanna SchaibleAntonio Rovaldi.

Jeudi 15 septembre | artBabel & cineBabel


17.30 | artBabel | Spazio 5b | via Salvioni 5b, Bellinzona
Vernissage de l’exposition “Stiamo facendo davvero ciò che conviene?” de l’artiste/photographe Antonio Rovaldi dédiée à Robert Walser. En présence de l’artiste et du curateur Luca Fiore.

21.00 | cineBabel | Cinema Forum, Bellinzona
Avant-première suisse du film The Walk de Giovanni Maderna, basé sur le récit La promenade de Robert Walser. (En italien et en anglais). Suivi d’un dialogue entre le réalisateur et l’écrivain Matteo Terzaghi. (En italien).
CHF 10.-/8.-/6.-/Gratuit pour les étudiant.e.s

Vendredi 16 septembre | Open Air | Monte Carasso


Couvents des Augustines de Monte Carasso

18.30 Soirée inaugurale de Babel dans les Couvents des Augustines de Monte Carasso. Nicola Gardini – poète, romancier, essayiste, traducteur, professeur de littérature italienne et littérature comparée à Oxford – nous parle de l’ekphrasis dans ses différentes déclinaisons. (En italien).

20.00 Dîner dans la cour du couvent.

21.00 Tethered Lines, un concert/performance de Joshua Chiundiza et Yann Longchamp qui entremêle la musique mbira, chimurenga et sungurra, les rythmes euro-électroniques et le flow hip-hop. À suivre, un DJ set de Yann Longchamp.

Parking gratuit, service de navette depuis le Teatro Sociale de Bellinzona toutes les demi-heures à partir de 17h30. Plus d’infos >>

Samedi 17 septembre | Teatro Sociale | Bellinzona


10.00 Aux micros de Moby Dick – Rete 2, les critiques Luca Fiore, Leonardo Merlini et Vega Tescari sur l’art d’écrire sur l’art. (En italien).

14.00 Les écrivaines Jakuta Alikavazovic et Léonor de Récondo ont passé la nuit seules dans la salle des Caryatides du Louvre et dans le musée El Greco de Tolède respectivement, et ensuite ont raconté leur expérience dans Comme un ciel en nous et La leçon de ténèbres de la série Ma nuit au musée (Éditions Stock). Elles en parlent avec la créatrice du projet, Alina Gurdiel. (En français avec traduction en italien).

16.00 Avec les neuf volumes de son Manifeste incertain, l’écrivain et illustrateur Frédéric Pajak a créé une œuvre unique et inclassable, à la fois autobiographie et réflexion philosophique, essai et roman, à travers le récit écrit et illustré de sa propre vie et de celles d’autres poètes, artistes et philosophes tels que Benjamin, Van Gogh, Dickinson, Tsvetaieva et Pessoa. Avec lui, son traducteur Nicolò Petruzzella. (En français avec traduction en italien).

18.00 Le grand écrivain français Jean Echenoz, avec ses romans de style cinématographique et son écriture imprégnée autant de jazz que de musique classique, en dialogue avec Giorgio Pinotti, son traducteur et rédacteur en chef d’Adelphi. (En français avec traduction en italien).

Dimanche 18 septembre | Teatro Sociale | Bellinzona


10.00 Fabienne Radi (Prix suisse de littérature 2022), Jérémie Gindre et Donatella Bernardi nous racontent comment leur double nature d’artiste et d’écrivain trouve une synthèse dans le livre d’artiste. (En français avec traduction en italien).

14.00 Le photographe américain Aaron Schuman, auteur de Slant (Mack, 2019) et Sonata (Mack, 2022), dans lesquels le dialogue entre l’image photographique et le mot écrit prend des contours inattendus. Avec le critique Luca Fiore. (En anglais avec traduction en italien).

16.00 Le réalisateur multiprimé Mario Martone, qui de L’amore molesto au très récent Nostalgia, en passant par Il giovane favoloso et L’odore del sangue, a tissé au fil des ans une relation intense et extraordinaire avec la littérature, en dialogue avec le directeur artistique du Locarno Film Festival Giona A. Nazzaro. (En italien).

18.00 Gwenn Rigal, qui dans Le temps sacré des cavernes a interrogé les mystères de l’art mural du Paléolithique supérieur européen au fil des millénaires, de Chauvet à Lascaux et Altamira, en dialogue avec Matteo Baldi. (En français avec traduction en italien).

ExtraBabel


cineBabel | du 10 septembre au 10 octobre | Bellinzona et Locarno
Le cycle de projections de films cineBabel “Scrivere per vivere | Vivere per scrivere”, organisé par les ciné-clubs de Bellinzona et Locarno. Plus d’infos >>

artBabel | du 6 au 17 septembre | Biblioteca Cantonale | Bellinzona
L’exposition de Johanna Schaible à la Bibliothèque cantonale de Bellinzona qui se terminera le samedi 17 avec la présentation, à 13 heures, du livre illustré C’era una volta e ancora ci sarà
(Orecchio Acerbo, 2021). Organisé par Bolo Klub, Storie Controvento, Biblioteca Cantonale di Bellinzona. (En italien). La rencontre est précédée à 12 h par un atelier gratuit pour un public de tous âges. Inscription : storiecontrovento(a)gmail.com

L’exposition peut être visitée pendant les heures d’ouverture de la Bibliothèque cantonale

artBabel | du 15 septembre au 16 octobre | Spazio 5b | via Salvioni 5b, Bellinzona
L’exposition “Stiamo facendo davvero ciò che conviene?” de l’artiste/photographe Antonio Rovaldi dédiée à Robert Walser.

Vernissage : 15 sept. à 17.30
Heures d’ouverture :
16 sept. : 10.00-17.00
17-18 sept. : 11.00-19.00
jusqu’au 16 oct. :  pour rendez-vous
+41795235390
info(a)spazio5b.ch

Ateliers de traduction littéraire | 15-18 septembre | Biblioteca Cantonale | Bellinzona
Ateliers de traduction littéraire de l’anglais, de l’espagnol, du français et du portugais vers l’italien. Plus d’infos >>

L’altralingua | 16-17 septembre | BiblioBaobab | Bellinzona
L’altralingua, atelier d’écriture dans la langue d’adoption organisé par Ubah Cristina Ali Farah à la bibliothèque interculturelle BiblioBaobab. Plus d’infos >>


Le festival


Babel est le festival littéraire consacré à la traduction. Entendue comme hospitalité linguistique, la traduction nous pousse à aller vers l’autre afin de l’inviter chez nous, et sert de modèle à d’autres types d’hospitalité. Babel invite des écrivains qui travaillent parmi plusieurs langues et cultures, ainsi que leurs traducteurs italiens ; le festival encourage les traductions entre les différentes formes d’art, organise des ateliers de traduction et d’écriture, des prix et des résidences, et publie de nouvelles œuvres en plusieurs langues.

Les éditions précédentes ont accueilli des écrivains tels que Derek Walcott, Marie NDiaye, Ismail Kadaré, Amitav Ghosh, Patrick Chamoiseau, Jamaica Kincaid, Mourid Barghouthi, Valeria Luiselli, Irvine Welsh, Linton Kwesi Johnson, Asli Erdogan, Ljudmila Ulickaja, Elias Khoury, Yu Hua, Adam Zagajewski, Adania Shibli, Samanta Schweblin, Abdelfattah Kilito, des musiciens comme Arto Lindsay, the West-Eastern Divan Orchestra, Tartit, The Tiger Lillies, et András Keller, ainsi que plusieurs jeunes écrivains dont Babel a traduit et publié les oeuvres chez des éditeurs et des médias suisses et italiens.

En 2012, Babel a reçu le prix Straniero en Italie, et en 2013 le prix suisse de littérature pour la traduction et la médiation littéraire et le prix spécial du jury par l’Office fédéral de la culture. 



Babel publishes Specimen, an entirely multilingual web-magazine, which through translation gives voice to the multifaceted world. Texts can be in every language and alphabet, potentially translated into and from any other language. With a special inclination for second languages and hybrid forms, Specimen engages an ever-expanding network of writers, artists and thinkers, fostering relation and linguistic hospitality as the core of its approach.

Favouring a slow pace, Specimen publishes an average of four new texts and a number of new translations every month. You can follow us on Facebook, or rely on our Newsletter for a monthly recap.

At times Specimen returns to the physical world, in the form of limited editions or on-demand publications, as well as through public debates on the occasion of special events and festivals.

www.specimen.press | follow us on facebook | subscribe to our newsletter


| | |

Torna su